Professeur Antoine Bailly, Prix Vautin Lud « Nobel » de Géographie 2011

Lundi, 4. janvier 2010

Géographe, spécialiste de science régionale, de médicométrie et de développement régional. Docteur Honoris Causa des Universités du Québec, de l’Académie des Sciences de Hongrie et de l’Université de Lisbonne, Antoine Bailly a reçu la Founder’s Medal, la plus haute distinction des sciences régionales en 2008. En 2011 il devient le lauréat du Prix International Vautrin Lud, le « Nobel » de géographie.

Professeur Emérite à l’université de Genève, agrégé de géographie et docteur d’État, Antoine Bailly a étudié et enseigné en Amérique du Nord, en France et en Suisse. Il a été professeur invité dans une quarantaine d’universités étrangères sur les cinq continents.

Antoine Bailly est l’auteur de 30 ouvrages de science régionale, de géographie humaine et sur les politiques de santé. De 1993 à 1999, il a présidé le comité scientifique du Festival international de géographie de Saint-Dié (Vosges). Il préside Forum Santé en Suisse et le programme Pour et Sur le Développement Régional de l’INRA en France.


English
Geographer, specialist in regional science, medicometry and regional development. Doctor Honoris Causa of the universities of Quebec, of the Hungarian Science Academy and of the University of Lisbon, Antoine Bailly received in 2008 the Founder’s medal, the highest distinction in regional science. In 2011 he is the laureate of the Vautrin Lud International Prize in Geography, the « Nobel » of geography

Emeritus of the University of Geneva, holder of the agregation in geography and state doctor, Antoine Bailly has studied and taught in North America, France and Switzerland. He has been invited to over forty universities spanning the five continents.

Antoine Bailly is the author of 30 works on regional science, human geography and health politics. He chaired the scientific committee of the international geography festival of Saint-Dié (Vosges) from 1993 to 1999. He currently chairs the Health Forum in Switzerland as well as the program For and On regional development of the INRA in France.
-
Presentation by Professor Roger Stough, President of the Regional Science Association International, for the 2008 Founder’s Medal:

Antoine Bailly has achieved excellence in scholarship and research but also in such arenas as institution building, international relations, teaching, leadership and in several hobbies including alpine skiing, mountain climbing and cycling. As such he serves as an exemplar of human achievement and a model for all of his colleagues.

Antoine Bailly’s scholarly contributions have first been recognized in the 70′s and 80′s in the francophone world. His textbooks in geography and regional science were best sellers with translations in Italian and Spanish. His pioneer works in behavioural geography, geography of well being and spatial medicometry found a broad recognition. He has published in English and other languages in the 90′s and there can be no mistake that his 300 journal articles and 30books are a testament to a life of intense, serious and creative scholarship that has contributed broadly and deeply to geography, regional science, planning, philosophy of sciences and medical analytical methodology.

Portugès
Geógrafo, especialista em ciência regional, em médicométrie e em desenvolvimento regional. Doutor Honoris Causa da Universidade de Quebec, da Academia Húngara de Ciências e da Universidade de Lisboa. Antoine Bailly recebeu a Founder’s Medal, a maior distinção em Ciência Regional, em 2008. Em 2011 ele tornou-se o vencedor da Lud Vautrin Internacional prix, o « Nobel » da geografia.

Professor Emérito da Universidade de Genebra, Doutor em Geografia, Antoine Bailly estudou e ensinou na América do Norte, França e Suíça. Ele tem sido professor visitante em 40 universidades estrangeiras, nos cinco continentes. Antoine Bailly é o autor de mais 30 livros de ciência regional, geografia humana e políticas de saúde. De 1993 a 1999, ele presidiu o Comitê Científico do Festival Internacional de Geografia da Saint-Die (Vosges). Ele preside o Fórum da Saúde na Suíça para o programa do Desenvolvimento Regional do INRA em França.

-
Une passion : Oenologie

Après un apprentissage en œnologie en France, Antoine Bailly est devenu membre de plusieurs confréries : «Bourgeois de Saint Emilion», «Grand entonneur rabelaisien» à Chinon, Maître dans l’ordre des vins de Porto et du Tras os Montes, «Grummeur» à Juliènas, Chevalier du Guillon (Vaud), du Bonhomme (Saint Dié) et des Fromages de France. Il a publié divers articles dans Plaisirs de Gastronomie Magazine, aux Annales de Géographie sur les AOC, et dans des revues géographiques sur la localisation des grands restaurants et les fast food.

Fondateur des «Cafés géographiques», au 1507 à Saint Dié, il a fait de nombreuses conférences sur des thèmes comme «Les bières du monde», «Vin et divin», «Vin, énergie et santé», le rôle des AOC, la consommation durable de poisson… Ancien président du Club Universitaire de Genève, il a participé activement à la gestion du restaurant et de sa cave.

Depuis 2000, il se consacre aux assemblages de cépages sous le nom de Méritage, tout d’abord avec B Jaquerod, deux fois médaillé d’argent aux chardonnay du monde, puis avec C Emery, vigneron-encaveur à la Cave de Valençon à Flanthey. Ils assemblent ainsi vins blancs et rouges en AOC Coteaux de Sierre (pinot gris, pinot blanc, chardonnay) (merlot, cabernet franc, gamaret) en association avec le Dr. Périat, le Dr Gabella, M Glappey. Ces vins se trouvent à  cave.valencon@bluewin.ch.

-

L’amour de la montagne

Après être devenu initiateur de ski (Tignes, 1962) A. Bailly a enseigné le ski à temps partiel en France, en Suisse et au Canada. En combinant ski et montagne, il a pu réaliser la Haute Route de Zermat à Chamonix et escalader de nombreux sommets dans les Alpes (Mont Blanc, Cervin, Dents du Midi, Piz Palu…) en Afrique (Kilimandjaro, Toubkal…), en Amérique (Mont Columbia, Aconcagua). Parmi ses trekking les plus marquants le Ladakh, l’Annapurna, le Sikkim et dans un style marin-montagne la Patagonie (Cap Horn) et le Groenland.

Ancien président du Club de Pierredar (Diablerets), il a pu, avec son comité, reconstruire le refuge détruit par une avalanche. Un projet de plus de CHF 450’000 en 1993 dans un style classique, avec les matériaux du massif.

Egalement cycliste, il a pu escalader plus de 100 cols alpins du Galibier à l’Izoard, du Glandon à Bavella, avec ses amis de Genève (A Chavaz, P Pillet…) et québecois (C Chapdelaine), et son épouse Maguy qui a participé à un grand nombre de ses aventures montagnardes

-

– -

-

Inventer les montagnes

Les montagnes ne sont-elles pas l’une des grandes inventions du monde ? On en parle, on les décrit, on les romance, on en rêve… Leur présence est rassurante mais elles font parfois peur : promesses d’eau, de protection, elles sont aussi le lieu des diables et des avalanches; nous abritant des vents, elles créent aussi les tempêtes. On les pénètre du regard, et avec précaution on les explore…

J’ai cherché les montagnes sur tous les continents; il y en a des millers, toutes les formes, de hauteurs différentes; couvertes de glace, de neige ou de lande, parfois vêtues de forêts. Dominant la forêt équatoriale ou simplement un plateau agricole, elles sont là, théâtre de l’aventure terrestre, Kilimandjaro, Aconcagua, Cervin, les noms font rêver. Appalaches, Jura, Serra de Estrella, ces chaînons invitent aux randonnées, Spitzberg, Réunion, Raiatea, îles montagnes, capitaines des océans. Ladakh, Dolpo, Rocheuses, hautes vallées flanquées de puissants sommets, qui ouvrent aux civilisations des altitudes. Je suis parti à leur recherche et je les ai trouvées, éveillant en moi le désir d’y vivre, de fréquenter leurs sommets, d’y batir un refuge, une niche, ou simplement de les regarder.